cadeau #1 Le moulin des poivres du monde

moulin-poivres-peugeot

Ce No?l 2020, il va falloir s’organiser. Pour vous aider, je démarre d’ores et déjà mon calendrier de l’avent des cadeaux. Des choix de cuisine pas trop couteux ni trop difficiles à trouver en ligne. J1, le génial moulin des poivres du monde de Peugeot.

Lunch fever

lunch-couvre-feu

Couvre-feu oblige, il nous faut ratatiner notre temps de nourriture au dehors. Commen?ons par petit déjeuner. Les adresses ne manquent pas. Signalons simplement, à partir du 26/10, les nouveaux petits déjeuners chinois de Petit et gros Bao, de 10h à 12h. Et je ne saurais trop vous conseiller les petits dej pantagruéliques du Mama Shelter Marseille (jusqu’à 10h)… Revoir aussi ma série sur les petits-déjeuners d’h?tels.

Bati pour les temps de merde*

diner-couvre-feu

Le couvre-feu aura eu sur le confinement l’avantage d’une impressionnante et créative réactivité chez nos culinaires. Déjà aguerris à l’art de devenir des couteaux suisses, les restaurants ont en quelques heures trouvé des solutions pour survivre, eux et leur personnel. On ne saurait trop saluer cette énergie de coureur de fond. L’ame de ces chefs trouve paradoxalement, maintenant, sa parfaite expression : s’habituer à remettre sans cesse le couvert, rallumer le feu tous les matins et faire de chaque jour un jour nouveau.

Ceviche au Bar des Amis

Après David Mijoba, Juan Pulgarin (ex Café Loustic) est le nouveau chef invité du Bar des Amis. Juan, c’est le colombien qui tenait très sympathiquement le Café Loustic. Il a aussi, il y a 3 ans, cre?e? sa propre marque de cafe?. Fondateur d’elbarriomarsella (concept streetfood latino), il est au BAM pour 2 mois. Programme ceviche et tiraditos avec pêcheurs locaux. Puis à l’automne, travail sur les piments autour d’une cuisine? franco latino américaine. Pour gouter ses plats, c’est plut?t le midi. Le soir, c’est tapas.

Mijoba(r) des Amis

bar-des-amis-pan-bagnat

Le bar des Amis accueille des chefs en résidence. Ce mois-ci: David Mijoba, un marseillais d’origine venezuelienne. Et du coup, ?a salse pas pareil à la pointe Rouge!

Où devenir veggy en ce moment?

legumes-shopping-confinement

On a une sérieuse envie de vert. A Marseille et alentours, les bonnes adresses pour se fournir en carottes, oignons et salade. On fait une descente par semaine et après on cuisine chez soi.

CopperBay: cook & shake

copperBay-marseille

Le CopperBay, le seul bar cocktail, pastis & food, a le bon gout d’avoir une antenne marseillaise. On y boit la même chose qu’à Paris mais le soleil et des supers cours en plus.

La raclette autrement

raclette-d-e?te?-ecolo-a-la-bougie

La raclette, on a le choix entre courir chez le fromager, le charcutier, le légumier et l’alcoolier, ou fuir au supermarché rayons fromages prédécoupés ou… rester devant son ordi et attendre que le fromage fondu tape à la porte.

Le cake à la chataigne de maman Cruciani

cake_chataigne

La farine de chataigne je n’étais pas trop fan. Jusqu’à ma rencontre avec Laurence Cruciani, h?telière à Cuttoli-Corticchiato, qui m’a confié la recette du meilleur cake à la farine de chataigne qui soit. Du sérieux, du made in 100% Corse!

Des fèves pas comme les autres

galette-feve-jj-von-panure

Totalement anti dry january, après b?ches et patés croute, nous voilà happés par la frangipane, charmés par la pate feuilletée et enrobés de sucre à nouveau. Je succombe moi même depuis mes 10 ans de blog à ce rituel. Mais en cette année 20 sur 20, j’y rajoute des fèves bien trash!